Project Description

Digitaliser c’est primordial.

À l’ère du numérique, la question de la sauvegarde et de la sécurisation des données récoltées par les assureurs ne cesse de faire couler l’encre tant elle est critique.  

Pour parer à ce problème, de nombreux assureurs français optent désormais pour le cloud. Pourquoi cette popularité auprès des assureurs ? Découvrez dans cet article les avantages du cloud pour les compagnies d’assurance. 

Qu’est-ce que le cloud computing ?  

Méthode de stockage combinant la conservation des données ainsi que leurs traitements, le cloud est une forme de stockage dématérialisé. Les données ne sont plus conservées en local sur des disques durs ou des ordinateurs, désormais elles sont le plus souvent stockées chez des hébergeurs spécialisés et, parfois, sur les serveurs internes de l’entreprise cliente.  

Les fournisseurs de ces services emploient des analystes, des ingénieurs IT et des professionnels de la cybersécurité pour protéger au mieux ces données et les rendre accessible partout dans le monde grâce à une interface web. 

Quels sont les avantages du cloud auprès des assureurs ?  

Malgré la réticence légendaire du secteur de l’assurance, force est de constater une migration massive de ces derniers vers le stockage en ligne, au détriment des anciennes architectures de sauvegardes locales devenues obsolètes.  

Cette adoption massive du cloud s’explique grâce aux bénéfices qu’en tirent les compagnies : 

Une meilleure gestion des risques  

La principale mission des assureurs est d’accompagner les assurés en cas de sinistre. Et pour cela, les compagnies d’assurance doivent procéder à de nombreuses analyses sur les comportements de leurs assurés pour leur proposer des services adaptés.  

En ayant recours au Cloud, ces derniers bénéficient d’outils analytiques performants, notamment grâce à la puissance de calcul des serveurs des fournisseurs ainsi que des techniques algorithmiques de pointe.  

En revanche, les compagnies d’assurance qui confient ce travail à leurs départements IT courent le risque de ne pas disposer des outils les plus efficaces et donc, de perdre en compétitivité. 

La réduction des coûts et l’augmentation des performances  

Avec l’avènement du Cloud, il n’est plus nécessaire de mettre en place sa propre architecture de conservation et de traitement des données. Ces architectures possèdent l’inconvénient d’être couteuse à mettre en place et tout autant onéreuse à entretenir. 
D’autant plus qu’il faut désormais investir massivement dans la sécurité de ces dernières au risque de voir ses données dérobées par des hackers.  

Le cloud règle définitivement ce problème en proposant des espaces de stockage abordables, dont la sécurité est garantie par plusieurs équipes de professionnels aguerries.  

En plus de cela, les hébergeurs simplifient au maximum le traitement des données par les utilisateurs en se chargeant d’implémenter eux-mêmes les algorithmes de traitement analytique les plus performants.  

Ces deux aspects permettent aux assureurs de se reconcentrer sur leurs cœurs de métier : l’assurance. 

Une plus grande proximité avec la clientèle  

Habitués à se voir proposer des services sur mesures comme sur Netflix, Amazon, ou encore Uber pour n’en citer que quelques-uns, les clients tolèrent de moins en moins les offres inadaptées ou trop larges.  

L’utilisation du cloud donne une plus grande agilité aux assureurs. Ils peuvent ainsi gérer en temps réel les données et les informations collectées. Cette gestion doit leur permettre d’interagir rapidement et de manière personnalisée avec leurs clients.
Ainsi, ces derniers gagnent en compétitivité et offrent une meilleure expérience client aux assurés.
A titre d’exemple, une startup américaine « Metromile » propose une assurance au kilomètre. Des capteurs placés dans les voitures envoient directement le kilométrage à l’assureur via le cloud.  

Le cloud, un atout pour le télétravail 
 

Le fait que les données soient stockées à l’extérieur et que les employés peuvent y accéder de n’importe quel terminal après avoir justifié de leur droit est un véritable atout au moment où le télétravail se développe. Le cloud favorise même le travail en équipe à distance, puisque l’assureur peut permettre à ses collaborateurs d’accéder à un document en même temps, tout en gérant le niveau d’accès. 

 Aussi innovant soit-il, aucun assureur ne peut prétendre être infaillible sur tous les fronts. Et à l’ère du big data et de la numérisation, un nouveau front s’ouvre quant à la gestion des données et ses bénéfices. L’utilisation du cloud, accompagnée d’une réelle réflexion stratégique, est capable de transformer le big data en une niche d’opportunités fertiles et rentables pour les assurances. 

 Article rédigé par Sara KATIM, consultante en organisation VIVEI